Oui, il existe une autre solution que l’alternance pour payer ses études supérieures de création ou de communication ?

Les bienfaits de l’alternance ne sont plus à démontrer : mixer enseignement théorique à l’école et pratique en entreprise fait ses preuves depuis longtemps.

Les études supérieures représentent un coût pour les jeunes et leurs parents : l’un des principaux avantages est que l’on est rémunéré pendant sa formation. L’autre est l’association entre la théorie et la pratique « en réel ».

Toutefois, il faut aussi tenir compte des inconvénients de cette solution.

Quoiqu’on en dise, il n’est pas toujours facile de trouver une entreprise qui propose une offre d’emploi en alternance. De surcroît, il n’est pas rare que lorsque l’on trouve enfin son entreprise, le poste qu’on occupe et ce qu’on y fait ne soient pas en adéquation avec ses études. Lorsque l’on sait qu’habituellement la répartition entre les études et l’entreprise est d’un tiers pour l’un et deux tiers pour l’autre, le danger de ne pas trouver le poste idéal pendant ses études en alternance existe… et passer beaucoup de temps dans une entreprise où l’on n’apprend rien voire où l’on n’est pas bien, peut, à l’arrivée… coûter très cher.
De plus, en intégrant une entreprise en alternance, on oublie parfois que l’étudiant s’engage dans un contrat à durée déterminée (soit un CDD) qu’il n’est pas possible de rompre sauf dans des cas exceptionnels.

C’est pourquoi la solution imaginée par l’ESEC Digitale prend tout son sens.

L’étudiant, dès la première année, est mis en situation « d’entrepreneur » : il apprend tout ce qu’il lui faut pour trouver, dès la deuxième année, tandis qu’il devient entrepreneur-étudiant, de vrais clients. De fait, non seulement il reste à l’école mais il y rapporte de vraies missions qu’il effectue avec ses professeurs, son tuteur et ses camarades… Et est rémunéré pour cela. Au fil des ans, jusqu’à l’obtention de son diplôme, l’entrepreneur-étudiant trouve de nouveaux clients, des missions de plus en plus importantes qui lui permettent de financer la plus grande partie de ses études. En résumé, pas de risque de perdre du temps ; il découvre concrètement son métier pendant ses études, il est parfaitement armé pour le monde auquel il se destine et il peut valoriser une réelle expérience professionnelle.

Pour tout savoir de cette solution innovante qui est une réelle alternative à l’alternance, viens assister à la table-ronde :
« Entrepreneur.e-étudiant.e pour payer ses études, comment ça marche ? C’est simple…, il suffit d’apprendre à trouver des clients ! » animée par Bruno Lassalle, Patrick Charni et Valie Fallot qui aura lieu pendant les portes-ouvertes de l’école, le samedi 23 novembre à 14h30 !

Inscription Newsletter

Nous suivre sur