SACHEZ VALORISER VOTRE TALENT SANS ETRE UN « VENDEUR » ! 

Interview de Bruno Lassalle par Thomas Burbidge

Dès la deuxième année, les élèves de l’ESEC Digitale travaillent avec leurs propres clients sur de vraies missions pour lesquelles ils sont rémunérés. Cet aspect commercial est l’un des fondements de la pédagogie de l’école.

« Le mot « vendeur » est galvaudé, il fait peur ! » Bruno Lassalle.

L’image du commercial, beau parleur, prêt à tout pour vendre, et la perception de soi souvent dévalorisante, sont généralement à l’origine de cette peur.

Vendre ne signifie pas forcément vendre un produit, un service, une prestation ou une formation. La vente, c’est quelque chose de beaucoup plus vaste !

« Vendre, ce n’est pas une question d’âge, mais une question de compatibilité entre deux personnes »

La compétence de commercial, c’est avant tout « Donner envie à l’autre de venir à soi ».

Et pour y arriver, il n’y a pas de secret : méthodologie, entrainement, répétitions.

Accompagnés par l’équipe pédagogique de l’ESEC Digitale, les étudiants prennent conscience de leur potentiel qui se traduit en savoir-faire, et apprennent à le vendre.

Dans cet épisode du podcast de l’ESEC Digitale, Bruno Lassalle, formateur consultant en stratégie commerciale de Lab Compagnie, partage avec Thomas Burbidge, son expérience de l’entrepreneuriat et de la relation clients.

Retrouvez le podcast de l’ESEC-Digitale sur Spotify, Apple Podcasts ou votre plateforme de podcast favorite.

Inscription Newsletter

Nous suivre sur